Actu à lire sur place

Télétravailler
en dehors de chez soi,
une pratique qui passe mal

Publié le 21 mars 2019

Certains adeptes du télétravail préfèrent les espaces de co-working et autres fab lab à leur domicile. Cette pratique, appelée à se diffuser, coince chez certains managers. Il est donc grand temps de faire évoluer les mentalités.

Le télétravail est enfin revenu à l’ordre du jour, et par la grande porte. On nous avait promis son avènement depuis les années 1980 et aujourd’hui, s’il fait toujours débat, il est inscrit dans l’article 24 de la troisième ordonnance de la loi Travail. Après le droit à la déconnexion, est-ce que légiférer sur le télétravail était une étape nécessaire vers d’autres façons de travailler ?

Pour nombre de salariés et entreprises, il était temps d’inscrire ce droit dans les textes : 17 % des salariés français sont en effet directement concernés. Selon une étude Randstad, plus de trois salariés sur cinq aimeraient y avoir accès – ce qui leur sera désormais facilité puisque ce ne sera plus au salarié à demander à son employeur à travailler chez lui, mais à ce dernier à faire la preuve de l’impossibilité du télétravail.

Télétravailleur sur des marches à l'extérieur
Open space

Incitations au télétravail

Les entreprises ont constaté que les personnes qui avaient sollicité le télétravail… travaillent, et plutôt efficacement ! Le télétravail est-il de fait une réponse à tout ? Le Japon y voit une façon d’enrayer le cercle vicieux du présentéisme. Dell, l’ancienne étoile de l’industrie du PC, souhaite que 50 % de ses salariés s’y convertissent.

En France, le groupe immobilier Icade a réduit de 40 % la superficie de son nouveau siège en optant pour l’optimisation des espaces combinée à une incitation au télétravail. Une pratique qui semble donc tout bénéfice pour l’entreprise et le salarié et qui se retrouve commentée à l’envi depuis son officialisation dans la loi Travail à venir. Cette dernière donnant au «télétravailleur les mêmes droits que le salarié qui exécute son travail dans les locaux de l’entreprise».

Des adaptes
et des non-convaincus

Et pourtant, le sujet n’était pas un acquis. Nombre d’entreprises avaient en effet accepté le télétravail plus ou moins contraintes et forcées. Un cadre «RH» trop exigeant quant aux contraintes réglementaires liées à la conformité des conditions de travail à domicile aurait freiné son développement. Côté salarié, on évoque le fait que le manque de stimulation et d’échanges peut peser, limitant en partie les velléités des collaborateurs à passer plus d’une journée par semaine à travailler à domicile.

Car force est de constater que le télétravail a ses limites. Une étude récente de Maintel souligne même que 48 % des plus jeunes salariés (moins de 35 ans) préfèrent le travail au bureau au télétravail. Même les freelances – par définition libres de leur lieu de travail – le savent bien : agréable et libérateur au départ, travailler en «home office» peut vite devenir un fardeau et beaucoup d’entre eux souffrent assez vite du manque d’ouverture humaine, culturelle et commerciale.

On connaît la suite de l’histoire : de plus en plus d’indépendants ont recherché des lieux adaptés à leurs besoins en termes de prix et de souplesse et d’écosystème professionnel, contribuant ainsi à l’avènement des tiers-lieux tels que les «workcafés», «co-working», «fablabs», incubateurs et autres «hackerspaces», «makerspaces», «techshops»…

Deux hommes travaillent dans un café
Femme qui travail dans son salon

Présentéisme
et contrôle

Pourtant, tout comme le sujet du télétravail, celui de l’adoption des tiers-lieux semble «bloquer» au niveau du management. Les start-up ont passé le pas, les PME s’y aventurent, mais pour que les grands comptes se lancent, toutes les conditions ne semblent pas encore réunies pour la massification du travail en tiers-lieux.

Quels seraient ces blocages ? À première vue, il semblerait que la vraie contrainte soit le frein au changement des cadres intermédiaires. La culture du présentiel et du contrôle serait encore trop puissante face au collaborateur qui aspire à de nouveaux modes de travail, mais pas chez lui.

Quand sa demande n’est pas considérée comme un caprice, une envie de se soustraire à ses obligations, il est encore compliqué pour lui de motiver son envie – et disons-le, son besoin – de travailler dans un cadre global différent.

On y décèle souvent une incompréhension de base : le collaborateur ne souhaite pas être lâché dans la nature dans le but d’échapper au contrôle, mais se libérer de contraintes via des solutions managériales concrètes et adaptées. L’enjeu derrière cela est le retour vers plus de bien-être, une plus grande ouverture, parfois une soupape de sécurité ou une envie de retrouver plus de liberté et donc de créativité.

Une fois que l’entreprise comprend qu’il est dans son propre intérêt de reconnaître les besoins de son collaborateur pour travailler autrement, il lui faut savoir que son collaborateur travaille dans des conditions optimales de logistique, sécurité et efficacité. Des conditions le plus souvent remplies par les tiers-lieux aujourd’hui.

Bonheur au travail

Les entreprises doivent donc à présent se saisir de la pluri-identité – salariés, freelance, partenaires – qu’impliquent ces lieux et voir cette dernière comme une chance et un ensemble d’opportunités. Car l’entreprise qui réussit est l’entreprise qui s’adapte non seulement à son marché, mais aussi aux hommes par qui elle existe. Les nouvelles formes de travail ont pour objectif final l’engagement du collaborateur et la réussite de la transformation de l’entreprise.

Comme pour le télétravail, tout l’intérêt de la démarche réside dans le dialogue et l’accord commun entre manager et salarié. Aussi, pourquoi dès lors limiter le télétravail au domicile ?

Le télétravail en tiers-lieu, quel qu’il soit, est peut-être l’une des clés du bonheur au travail. L’envie et le besoin devraient toujours en être le moteur et le cadre. Reste à espérer que nous n’aurons pas besoin d’attendre de légiférer sur ce point pour qu’il devienne une option pour tous ceux qui le souhaitent.

Stephen ANDRÉ

Deux personnes discutent dans un espace détente
Je respire, je vis, je travaille,  je crée, je vibre… #1
Publié le 27 mars 2020

Je respire, je vis, je travaille, je crée, je vibre… #1

« Tee-time » à 8h du matin, l’odeur de l’herbe fraîchement coupée que vous foulez dans la rosée matinale – prêt pour une partie entre amis sur vos greens préférés. Le sable tiède qui glisse délicatement entre vos

Lire L'article
Nouvelle année, nouvelle ambition !
Publié le 20 janvier 2020

Nouvelle année, nouvelle ambition !

Bonne année 2020 ! Cette année, l’immobilier de bureau se transforme radicalement ! Pour répondre à vos nouvelles attentes, Realers vient de mettre en ligne son offre élargie avec sa toute nouvelle market-place.

Lire L'article
Le bruit, buzz dans l’open space ?
Publié le 12 novembre 2019

Le bruit, buzz dans l’open space ?

L’open space est le bon plan de ces dernières décennies pour les entreprises. Economie, rentabilité et efficacité. Qui savait qu’en soustrayant (des murs) on pouvait gagner autant, d’argent ? « La collaboration est la clé

Lire L'article
Télétravailler en dehors de chez soi, une pratique qui passe mal
Publié le 21 mars 2019

Télétravailler en dehors de chez soi, une pratique qui passe mal

Certains adeptes du télétravail préfèrent les espaces de co-working et autres fab lab à leur domicile. Cette pratique, appelée à se diffuser, coince chez certains managers. Il est donc grand temps de faire évoluer les mentalités.

Lire L'article
Et si on associait travail et vacances les pieds dans l’eau ?
Publié le 20 mars 2020

Et si on associait travail et vacances les pieds dans l’eau ?

Parler de coworking sans parler de nomadisme à travers les continents serait incomplet. Dans les métiers du numérique plus particulièrement, il est aisé de travailler où l'on veut. La population croissante de Digital nomads profite

Lire L'article
Souriez, vous êtes filmés.
Publié le 7 novembre 2019

Souriez, vous êtes filmés.

Surveiller ses collaborateurs, c’est so « has been » ! « Trop de confiance attire le danger », dès le lycée, cette douloureuse lecture du Cid nous apprenait à nous méfier. Invoquer les résultats en baisse, la transparence,

Lire L'article
La cave, votre nouveau bureau ?
Publié le 11 octobre 2019

La cave, votre nouveau bureau ?

Ouvrez grand vos œillères car nous nous sommes intéressés à la cave pour cadre de travail. Oui même pas peur, vous avez bien lu : là où cohabitent les bons vins et les cartons du dernier déménagement que l’on préférerait

Lire L'article
Faites plus qu'une pause avec votre café !
Publié le 11 février 2020

Faites plus qu'une pause avec votre café !

Depuis des lustres, la «pause café» est un élément moteur de la vie de bureau. Tea time chez les Anglais ou FIKA chez les Suédois, c’est aussi un rituel chez les français ! Selon une étude Ifop, 84% des salariés sondés

Lire L'article
Changez de recette !
Publié le 22 janvier 2020

Changez de recette !

Que se passe-t-il quand les managers perdent leurs bureaux pour se retrouver au milieu de leurs équipes ? Beaucoup de questionnements dont la disparition de reconnaissance du statut, de confidentialité, de calme etc… Premier ingrédient

Lire L'article
Mettez le quartier au menu de votre entreprise !
Publié le 16 décembre 2019

Mettez le quartier au menu de votre entreprise !

Nous sortons d’une ère où les multiples fonctions de la ville s’installaient entre quatre murs bien hermétiques pour créer des quartiers spécifiques : habitat, commerce, quartiers d’affaires culturels ou de loisirs… La

Lire L'article
Dégustez une part de sérendipité !
Publié le 13 novembre 2019

Dégustez une part de sérendipité !

Continuons notre chemin gourmand… #Serendipity. Ce terme anglais à l’origine et francisé, désigne la faculté de réaliser une découverte (pas uniquement scientifique) ou une invention technique de manière inattendue (le Post-it

Lire L'article
Je respire, je vis, je travaille, je crée, je vibre ... Part 2
Publié le 24 juillet 2020

Je respire, je vis, je travaille, je crée, je vibre ... Part 2

Accorder du temps à votre client, l’écouter, le baigner dans une atmosphère, susciter de belles émotions et faire appel à ce qui le fait vibrer... rien de tel pour tisser avec chacun une relation unique subtile et pérenne qui

Lire L'article
Densité et rentabilité au bureau, on fait quoi de nos collaborateurs dans tout ça ?
Publié le 24 février 2020

Densité et rentabilité au bureau, on fait quoi de nos collaborateurs dans tout ça ?

Au prix actuel de l’immobilier d’entreprise, il est tentant de rentabiliser chaque centimètre carré de l’espace de travail ! Vous avez fait vos petits calculs et tout devrait rentrer. Attention, l’open-space rassemble autant

Lire L'article
Du nouveau dans le bureau  !
Publié le 27 janvier 2020

Du nouveau dans le bureau  !

De quoi avez-vous besoin aujourd’hui pour vos équipes ? Pour faire grandir votre entreprise, sans forcément crouler sous les coûts fixes ? Pour moduler facilement le passage d’une équipe de 5 à 10, puis à 50, voire 100

Lire L'article
Bye bye le bail !
Publié le 27 novembre 2019

Bye bye le bail !

La recherche de nouveau bureaux d’entreprise, quelle partie de plaisir n’est-ce pas ? Au début des années 2000 on avait le choix entre le 3/6/9, lourd d’engagement dans la durée, le bail précaire, et rigide…, la sous-location

Lire L'article